Brandao et les blagues provençales manquées

Nous avons beaucoup ri (et beaucoup pleuré) avec Brandao : ses ratages de dernières minutes, ses frappes de mule, son légendaire "j’ai pas touchéooo" dont on a même fait un remix electro (on arrête pas le progrès)

http://www.dailymotion.com/embed/video/xdbaye
BRANDAO – J’AI PAS TOUCHE (Electro Remix) par

Et pourtant, je vous garanti que si nous parlions tous plus ou moins bien provençal, nous aurions pu nous marrer au-delà de nos espérances sur les exploits du brésilien…

Parce que voyez-vous, "branda" en provençal veut dire mélanger… d’où la brandade de morue d’ailleurs. Pour être plus précis, "interrogeons lou grand trésor" comme dirait mon grand-père, alors que nous dit Mistral… Branda signie : branler, remuer, hocher, brimbaler, agiter…

Vous trouvez pas que ça lui va comme un gant à ce joueur qui s’est souvent agité pour rien devant le but, et qui a fait une sortie de route plus que branlante ? Les journalistes se seraient régalés avec des titres "jeu de mots" comme "Branda o branda pas", "la brandado de trop" etc…

Bref, comme quoi, apprendre le provençal, faire vivre notre patrimoine linguistique ne permet pas que de faire plaisir aux grands-parents, c’est aussi parfois l’occasion de se marrer !