Très cher accent

Parfois on lit des choses…et ça éneeeeerve ! Comme dirait Maryse Joissains dans son interview délire post-électoral "je suis colère !". J’étais colère… J’ai commencé ce billet en mai 2012… la colère venant de passer, je peux revenir dessus plus calmement. L’article qui m’avait mis les abeilles a été publié sur la provence.com "Marseille a-t-elle perdu son accent ?", on y lit ce que l’on sait déjà si on a un peu de bon sens, mais je n’y peut rien, dès qu’on me le rappelle, ça m’éneeeeerve !

L’accent méridional ne serait plus la norme à Marseille, c’était l’argument utilisé par la RTM pour justifier leur choix d’une voix fadasse pour faire les annonces dans le métro. Françoise Weck enfonce le clou en rappelant que perdre son accent reste un passage obligé pour ceux qui prétende à l’ascension sociale, citant son expérience personnelle dont elle a fait un livre "Putain d’accent !". Lire la suite

Réflexions sur le musée Regards de Provence

La fondation Regards de Provence est installée depuis peu dans l’ancienne station sanitaire, face aux J4, ses chantiers et ses futurs musées. De nombreux musées sont construits ou réhabilités pour l’année Capitale, pourtant, Regards de Provence a quelque chose de particulier, il est privé ! Eh oui, à la différence du Mucem (Etat), de Cantini, Vieille Charité, Longchamp, Borély (Ville) ou encore le Frac (Région), Regards de Provence appartient à la fondation du même nom. Qu’est-ce que ça change ? Et qu’est ce que ça signifie ?

adb5e7c68a8e11e28e5d22000a1f979a_7 Lire la suite

Ils parlent sans accent au cinéma, pourquoi c’est grave ?

J’ai vu hier soir "Les neiges du Kilimandjaro", dernier film de Robert Guédiguian. Je ne vous parlerai pas beaucoup de l’histoire que j’ai plutôt bien aimé, car je voulais profiter de l’occasion pour expliquer pourquoi ça me dérange que presque personne n’ait d’accent marseillais dans ce film. Pas par chauvinisme, encore moins par folklore, mais parce qu’il s’agit de la représentation que l’on peut se faire de nous-mêmes, et d’une standardisation de la société française que je ne partage pas.

Lire la suite