On change de MAC ? Chiche !

Que ce soit Gaudin ou Mennucci qui remporte les élections de mars, nous pouvons déjà préfigurer de certains changement, mot que les deux aiment à manipuler jusqu’à l’abus dans leurs programmes. Premier exemple cette semaine, l’avenir du Musée d’Art Contemporain. Le MAC de Bonneveine devrait connaître une évolution, en effet, Mennucci parle de lui donner un nouveau souffle là où Gaudin l’intègre dans son projet pour la Vieille-Charité, "un grand musée dédié à l’art moderne et contemporain, ainsi qu’aux collections déjà installées". Puisque les promesses de campagne ont une espérance de vie limitée, gageons que le projet de Gaudin sera altéré, sans parler de l’idée de Mennucci, suffisamment floue pour laisser une grande latitude. Du coup, pourquoi ne pas proposer quelques idées ? Si je conseillais l’un des deux, voilà ce que je lui dirais… Lire la suite

Le savon de la discorde

Que pensez-vous du savon géant installé à la Joliette ? Vous avez sûrement un avis, tout le monde a un avis sur ces 17 ou 18 tonnes de savon artisanal installé dans l’espace public, censées disparaître au fur et à mesure qu’une clepsydre y fait couler de l’eau, et protégées par des barrières pour que les gens ne puissent plus y graver des messages ou s’en découper un bout. Au-delà de l’anecdote, ce savon me fascine car il résume assez bien la fracture qui existe à Marseille sur la gestion de l’espace public : jusqu’où peut-on laisser faire ? Où commence l’acte de vandalisme ? Et encore plus loin : l’espace public doit-il être un musée ? Lire la suite

Quand on réhabilite en dépit du bon sens

"Le centre ville de Marseille doit poursuivre sa réhabilitation" cette phrase n’est tirée d’aucun programme politique en particulier mais pourrait sortir de n’importe lequel tant l’idée fait consensus. Réhabiliter, gentrifier, rénover, reconquérir… quelques différences apparaissent sur le vocabulaire et le sens que l’on donne à ces opérations qui visent à offrir un nouveau cadre de vie en centre-ville, mais dont on sait que tout le monde ne pourra visiblement pas en profiter.

Mettons de côté le périmètre Euroméditerranée qui dépend de l’Etat, les efforts de la Ville se concentrent surtout sur Belsunce, Noailles, le Panier et la Canebière. Et j’aimerais aujourd’hui parler du cas de Noailles car il symbolise bien selon moi les égarements de cette opération. Lire la suite

Conseils de couture pour Eugène Caselli

Eugène a un blog avec un header qui ressemble à une pub d’agent immobilier américain ("This port was sold by Eugene", prononcer Iougine), mais peu importe la forme, allons voir le fond. Sur ce blog, où les commentaires sont autorisés à l’inverse de celui de Mary-Arlette (mais la modération est sévère, mon commentaire pour signaler l’existence de ce billet a été censuré…), il a écrit dernièrement : "il faut recoudre les quartiers tombés en déshérence", une phrase qui arrive un peu comme ça et qu’il ne développe pas vraiment.

Bon, cette phrase intervient en conclusion d’un billet réclamant à corps et à cris plus de policiers municipaux et une union sacrée sur le volet sécuritaire. Mais comme Eugène est de gauche, il n’oublie pas le deuxième battant du volet. De la couture donc… Comme il a l’air déterminer à s’emparer du fil et des aiguilles, voilà quelques conseils de style. Lire la suite

Hard Rock à Marseille, vraiment ?

Le projet Hard-Rock est de retour ! Après Burger-King, Marseille va-t-elle voir une grande chaîne américaine s’installer ? Pourquoi pas. Le détenteur de la licence pour le Sud de la France qui s’exprime ce matin dans la Provence a l’air sérieux, mais dans une autre interview, donnée par le DG de la firme à la guitare dans Challenges, on parle d’un Casino sur la Côte d’Azur et de limiter l’expansion aux villes stratégiques. Alors ?

IMG_1330 Lire la suite

Transports en commun : doit mieux faire !

Encore un marronnier ! Les transports en commun à Marseille… prenez deux marseillais qui commencent à parler de Marseille (sport assez pratiqué), suivant leur âge et leur lieu de résidence, je parie qu’il leur faut entre 1 et 5 minutes pour lâcher la phrase suivante (ou un équivalent) : "non mais y’a surtout un problème de transports en commun !"

Un classique sur lequel on a du mal à innover (je vous renvois sur la quantité aberrante – mais significative de la taille du problème – de billets écrits ici même sur le sujet). Néanmoins, l’actualité nous invite à revenir dessus. D’abord ce rapport INSEE commandé par MPM et public depuis hier. Ensuite, l’annonce à venir (début décembre ?) de MP2013 et la RTM sur la mise en place d’un dispositif exceptionnel pendant l’année prochaine. Et puis tout ces travaux et ces annonces dont on ne sait pas vraiment quoi, où, quand ?

NB : billet mis à jour après lecture de La Marseillaise du 22/11 Lire la suite

2013 : à la recherche de "l’effet Bilbao"

Marseille Provence 2013 s’est montrée au monde économique cette semaine, lors de cette conférence rapportée par La Provence, Hugues de Cibon, directeur de l’association Marseille Provence 2013, a parlé d’effet Bilbao. Ce n’est ni le premier, ni le dernier à évoquer le grand port basque, pas pour avoir atteint la finale de l’UEFA cette année, mais pour avoir réussi à régénéré un bout de ville accroché à un "phare" culturel : le Guggenheim.

Lire la suite

Une idée pour la Poste Colbert ?

Allez, aujourd’hui je recycle un "vieux" billet, écrit la première fois le 15/12, tombé en désuètude pendant les fêtes, et rapidement entré dans la catégorie "Putain, faut que je le termine celui-là". Pourquoi aujourd’hui ? Parce que Marsactu a fait un papier dessus à l’occasion de la future mise en vente, et a plus ou moins lancé l’idée dans les commentaires d’un appel à projets. En tous cas, même si j’ai mal compris, ça me permet toujours d’enfin reprendre cette archive, et c’est déjà pas mal.

Donc la Poste Colbert c’est l’ancien bureau de poste situé entre le Centre Bourse et la Place Sadi Carnot, un endroit que l’on peut aisément qualifier de "stratégique" dans le Marseille de demain : calé au chaud entre le principal centre commercial du centre-ville, le musée d’histoire et son jardin des vestiges, la Rue de la République, desservi par le tram et le métro… non franchement, il y a quelque chose à faire.

Et comme parfois la vie est vraiment injuste, on parle d’un bâtiment classé construit en 1891, à la façade caractéristique et quatre médaillons sculptés (détails sur le blog Marseille sculpté), et d’une surface de 12 000m² couverts, 3 niveaux plus un  sous-sol, avec 2 grandes cours intérieures… Même vétuste il y a des choses à faire. Lire la suite

Marseille en 2012 : le chaos contre la crise ?

Je passe ces six premiers mois de l’année entre Marseille et Barcelone et je voulais partager un sentiment que j’ai eu en revenant à Marseille après seulement deux mois en Catalogne : l’impression que l’effervescence pré-2013 atténue les effets de la crise.

Lire la suite

"Le bus est moins cher et plus efficace que le métro"…Ah bon ?

J’ai bien pris soin de mettre des guillemets parce que ce n’est pas du Lagachon, c’est le fruit des recherches de Carlos Daganzo, professeur de la prestigieuse université de  Berkeley spécialisé en transports, qui intervenait en dernière page de La Vanguardia ce matin. Pour les hispanophones, l’article est disponible sur le site sous le titre "El bus es más barato y eficiente que el metro".

Lorsque j’ai vu le titre, je me suis dit… moins cher d’accord, mais efficace je ne savais pas. Et comme à Marseille, c’est bien connu, on a pas d’argent pour faire plus de métro, j’ai pensé que ça valait le coup d’aller plus loin dans l’article, voire même d’en faire un compte rendu. Lire la suite