César à Cantini, derniers jours avant mieux ?

C’est le vrai dernier week-end pour aller voir l’exposition César au Musée Cantini en place depuis la rentrée, et prolongée de janvier à mars. Si ce sont les derniers jours pour voir cette cinquième exposition marseillaise consacrée à l’un des artistes majeurs que la ville a donné au monde, on a sûrement pas fini de parler de lui et de son héritage à Marseille. Entre projet de musée avorté, histoires compliquées de succession, nouvelle idée "d’espace" César… Encore une illustration des relations particulières qu’entretient Marseille avec son patrimoine. Lire la suite

J’ai tout bien lu les "projets innovants pour un printemps marseillais"

En lisant vite le titre "projet pour un printemps marseillais", j’ai d’abord cru à une version marseillaise du printemps français (scary!). En lisant mieux et en voyant d’où ça venait, je me suis rassuré. On est décidément cent fois plus cools que les français, ça a du bon d’être arabe quand il s’agit du Printemps…

Les G.A.M. (Groupes d’Action Métropolitains) proposent donc à un mois des élections municipales 50 projets pour faire une petite révolution à Marseille et dans la métropole. Si certaines sont très originales, et même sacrément couillues, d’autres sont de bonnes intentions encore un peu floues, mais vu qu’ils appellent à contribuer, j’imagine que les commentaires que je fais dans ce billet ne pourront qu’alimenter le débat. Lire la suite

La movidarlette se précise…un peu

C’est la rentrée, et si on faisait un point Movida ? Je ne couvre pas particulièrement la campagne des primaires mais comme je m’étais piqué d’intérêt de la Movida lâchée par Marie-Arlette dans VMarseille, j’ai fait le déplacement jusqu’à la Joliette vendredi dernier pour aller en apprendre un peu plus. Jusqu’à présent, j’étais resté sur ma faim, ne comprenant pas vraiment sa définition de "Movida", sans même parler de propositions concrètes. Disons que ce "meeting" dédié à la culture a permis à la candidate de clarifier ce qu’elle entendait par movida, de lancer des pistes (dont on devine qu’elles ne verront pas toutes le jour – c’est le jeu des élections) mais surtout de remettre un peu de culture dans un débat dominé par la sécurité. Tour d’horizon de la movidarlette… Lire la suite

Et si on faisait une Marseille-Pride ?

L’Europride marseillaise n’a pas laissé que de bons souvenirs mais elle m’a donné une idée, enfin, elle m’a permis d’affiner une idée que j’avais déjà commencé à développer après la soirée d’ouverture de MP2013. Décidément, les évènements décriés par Libé m’inspirent !

Qu’es aco de la Marseille-Pride ? Tout simplement quelques jours pour crier au monde sa fierté d’être marseillais, pour se regarder le nombril en l’assumant, faire la fête par plaisir, sans autre raison qu’être content d’être ici. Là, vous vous dites, il a plongé tête première sur un rocher à Malmousque… on a perdu le minot ! Pas forcément… En tous cas, j’ai pensé à tout. Lire la suite

Conseils de couture pour Eugène Caselli

Eugène a un blog avec un header qui ressemble à une pub d’agent immobilier américain ("This port was sold by Eugene", prononcer Iougine), mais peu importe la forme, allons voir le fond. Sur ce blog, où les commentaires sont autorisés à l’inverse de celui de Mary-Arlette (mais la modération est sévère, mon commentaire pour signaler l’existence de ce billet a été censuré…), il a écrit dernièrement : "il faut recoudre les quartiers tombés en déshérence", une phrase qui arrive un peu comme ça et qu’il ne développe pas vraiment.

Bon, cette phrase intervient en conclusion d’un billet réclamant à corps et à cris plus de policiers municipaux et une union sacrée sur le volet sécuritaire. Mais comme Eugène est de gauche, il n’oublie pas le deuxième battant du volet. De la couture donc… Comme il a l’air déterminer à s’emparer du fil et des aiguilles, voilà quelques conseils de style. Lire la suite

M-A Carlotti veut "faire la movida", du coup j’ai quelques questions pour elle

Marie-Arlette Carlotti, presque candidate aux élections municipales à Marseille, prépare le terrain dans V Marseille ce mois-ci.Autour d’une noisette aux Danaïdes, entre shopping le dimanche, précarité et sécurité elle annonce "Je veux faire la movida"… à la lecture de ces propos, vous imaginez que mon œil s’est éclairé de mille feux… Alors je voulais en parler, poser les questions que j’aurais posé si j’avais été à la table à-côté pendant l’interview, et qui sait, recevoir une réponse de Marie-Arlette ? Lire la suite

Passion, colère, rationalisation et futur : parler une dernière fois de la soirée d’inauguration

Encore un billet sur la soirée d’ouverture, oui, encore un ! Un dernier pour la route, avant de plonger dans cette année pleine de bonnes surprises, mais à froid, une fois diluées la passion et la colère, entendus les réactions des uns et des autres, essayé de comprendre les raisons de chacun et surtout, s’être posé la question : pourquoi ne pas recommencer l’année prochaine ?

Récit de ce qui m’est passé par la tête et les tripes ces derniers jours. Lire la suite

Six idées plus ou moins bêtes pour lutter contre les voitures sur les voies de bus

Si vous n’êtes pas trop occupés, profitez du beau temps pour rester 5 minutes en bas de la Canebière, sur le Vieux-Port, et admirer le bal des voitures, flics municipaux et bus… Tout le monde est perdu, ça klaxonne, ça sait pas où ça veut / peut aller… Pas au point que le décrivait Marsactu la semaine dernière mais quand même. Perso, j’ai adoré le policier qui dit dépité face aux voitures qui descendent la Canebière : "Non mais il faudrait leur mettre des contraventions !", un policier municipal avec deux mains, un carnet de PV, un stylo et tout… il faudrait…

Coincés dans un bus dimanche après-midi, observant le oaï, nous avons fait tourner la machine à conneries, et voilà en exclu : 6 idées plus ou moins bêtes et méchantes pour en finir avec l’incivisme au volant. Messieurs les policiers, prenez un stylo. Lire la suite

Mon idée pour l’ilôt Bata : le bar "La Cagole"

J’ai lu avant-hier dans Marsactu le détail du projet alternatif pour la réhab de l’ilôt dit "Bata" : l’immeuble qui fait le coin Canebière/Rue qui va au marché de Noailles (je ne sais pas mieux l’expliquer que ça), un de ceux qui est encore dans un style Beyrouth années 1990.

La Mairie voudrait une brasserie (tout sauf un kebab) au rez-de-chaussée, pour dynamiser la vie nocturne sur la Canebière. Mouai, bon, il faut savoir qu’à la Mairie de Marseille la nuit s’arrête à minuit (cf les fluobus et les soirées festives), mais dans le reste du monde (campagne suisse exclues) on penserait plus à un bar de nuit, une salle de concerts… Bref, c’est le brief comme on dit ! Lire la suite

Une idée pour la Poste Colbert ?

Allez, aujourd’hui je recycle un "vieux" billet, écrit la première fois le 15/12, tombé en désuètude pendant les fêtes, et rapidement entré dans la catégorie "Putain, faut que je le termine celui-là". Pourquoi aujourd’hui ? Parce que Marsactu a fait un papier dessus à l’occasion de la future mise en vente, et a plus ou moins lancé l’idée dans les commentaires d’un appel à projets. En tous cas, même si j’ai mal compris, ça me permet toujours d’enfin reprendre cette archive, et c’est déjà pas mal.

Donc la Poste Colbert c’est l’ancien bureau de poste situé entre le Centre Bourse et la Place Sadi Carnot, un endroit que l’on peut aisément qualifier de "stratégique" dans le Marseille de demain : calé au chaud entre le principal centre commercial du centre-ville, le musée d’histoire et son jardin des vestiges, la Rue de la République, desservi par le tram et le métro… non franchement, il y a quelque chose à faire.

Et comme parfois la vie est vraiment injuste, on parle d’un bâtiment classé construit en 1891, à la façade caractéristique et quatre médaillons sculptés (détails sur le blog Marseille sculpté), et d’une surface de 12 000m² couverts, 3 niveaux plus un  sous-sol, avec 2 grandes cours intérieures… Même vétuste il y a des choses à faire. Lire la suite